Screenshot_22.png

Les nouveaux négriers

http://www.morglaz.org/

Aboli formellement le 20 décembre 1848, l'esclavage a pris de nouvelle formes sur les mers du globe

Le transport maritime est loin d'être marginal, en 30 ans il a enregistré une progression de plus de 530% et son coût a baissé de plus de 35%.

Ces économies ont été trop souvent réalisées en exploitant des vieux navires âgés parfois de plus de 40ans, mal ou pis encore pas entretenus.

Que font les Etats membres pour protéger leurs gens de mer, et mettre en place un contrôle efficace et sérieux des navires en escale ?

Pas grand-chose...pour ne pas dire rien du tout.

Pavillon "bis" ou pavillon de complaisance : les nouveaux négriers.

Les "pseudo-armateurs" sont les plus dangereux pour la sécurité maritime.

En effet ces derniers ne sont pas des marginaux puisqu'ils exploitent plus de 30% des navires de la flotte mondiale et fausse la concurrence car tous ces navires sont sous-normes social et technique.

Lorsqu'un Centre de Sécurité des Navires essaie de faire respecter le minimum de normes, ces "pseudo-armateurs" menacent systématiquement d'abandonner leurs navires (le chantage fonctionne, Mor Glaz le constate) les règles sont faussés et les dérogations sont distribuées à tour va.

Les associations et syndicats qui s'intéressent au transport maritime rencontrent de plus en plus ces "pseudo-armateur" de véritable voyous des mers.

Le nom de ces bateaux résonne dans la mémoire Brestoise: 

Victor, Matterhorn, Ebba Victor, Antigone Z, Captain Tsarev...

Screenshot_2.png
Screenshot_3.png
Screenshot_4.png
Screenshot_5.png
Screenshot_6.png
Screenshot_7.png
Screenshot_8.png
Screenshot_10.png
Screenshot_9.png
Screenshot_11.png
Screenshot_12.png
Screenshot_13.png
Screenshot_14.png